samedi 5 mars 2016

Article wikipedia sur André Parreaux, par Paul-Eric Langevin

André Parreaux

André Parreaux (1906-1979) est un universitaire, historien, angliciste et dix-huitiémiste français.

Sommaire

Biographie

Il fut élève de l'Ecole Normale Supérieure à partir de 1927. Il passa l'agrégation en 1934. Il enseigna dans le secondaire de 1934 à 1958, au Puy, à Albi, à Périgueux, puis aux lycées Buffon et Henri IV à Paris. Il termina une thèse sur la littérature du dix-huitième siècle en 1958 puis enseigna dans le supérieur à Lille. En 1962, il devint titulaire de la chaire de littérature et civilisation anglaises du dix-huitième siècle à la Sorbonne. En 1969, il devint l'un des animateurs de l'Institut d'anglais (Institut Charles V), avant de prendre sa retraite en 1976. Il participa avant la guerre avec Georges Politzer à la fondation et à la rédaction du journal La Pensée, dont il fut l'un des rédacteurs en chef. Il fut à partir de 1958 le second mari d'Hélène Solomon-Langevin, la fille du physicien Paul Langevin.

Bibliographie

  • La vie quotidienne en Angleterre au temps de George III, Hachette, Paris, 1966 (Prix Thiers de l'Académie Française 1967)
  • Smollett's London, a course of lectures delivered at University of Paris, Paris (1963-1964)
  • Jardins et paysages, le style anglais, recueil de textes partiellement traduits de l'anglais, 1977
  • Souvenirs d'Alcobaça et Batalha, par William Beckford, traduction par André Parreaux, préface de Didier Girard, 1995
  • Souvenirs intimes de David Copperfield, par Charles Dickens, traduction d'André Parreaux, Gallimard, Paris, 2010

Voir aussi

Sources

Notices d'autorité :